GIVE ANSWERS - Français

Vote now!AnsweredLanguage Question
les poèmes français

Bonjour ! Il faut que je trouve les poèmes français pour mes élevés pour apprendre par coeur (ils ont 12 ans). Quelles sont votre poèmes français favoris?

GIVE ANSWERS
  • 5 answers
DEMUIZON profile picture DEMUIZON3 weeks ago

http://lescoccinelles.free.frChanson pour les enfants l’hiver

Dans la nuit de l’hiver

Galope un grand homme blanc

C’est un bonhomme de neige

Avec une pipe en bois,

Un grand bonhomme de neige

Poursuivi par le froid.

Il arrive au village.

Voyant de la lumière,

Le voilà rassuré.

Dans une petite maison

Il entre sans frapper;

Et pour se réchauffer,

S’assoit sur le poêle rouge,

Et d’un coup disparaît.

Ne laissant que sa pipe

Au milieu d’une flaque d’eau,

Ne laissant que sa pipe,

Et puis son vieux chapeau.

 

Jacques Prévert

DEMUIZON profile picture DEMUIZON3 weeks ago

Dans la plaine les baladins

S'éloignent au long des jardins,

Devant l'huis des auberges grises,

Par les villages sans églises.

 

Et les enfants s'en vont devant,

Les autres suivent en rêvant,

Chaque arbre fruitier se résigne

Quand de très loin ils lui font signe.

 

Ils ont des poids ronds ou carrés,

Des tambours, des cerceaux dorés,

L'ours et le singe, animaux sages,

Quêtent des sous sur leur passage.

 

Guillaume Apollinaire

DEMUIZON profile picture DEMUIZON3 weeks ago

Charles CROS
1842 - 1888

Le hareng saur

A Guy.

Il était un grand mur blanc - nu, nu, nu,
Contre le mur une échelle - haute, haute, haute,
Et, par terre, un hareng saur - sec, sec, sec.

Il vient, tenant dans ses mains - sales, sales, sales,
Un marteau lourd, un grand clou - pointu, pointu, pointu,
Un peloton de ficelle - gros, gros, gros.

Alors il monte à l'échelle - haute, haute, haute,
Et plante le clou pointu - toc, toc, toc,
Tout en haut du grand mur blanc - nu, nu, nu.

Il laisse aller le marteau - qui tombe, qui tombe, qui tombe,
Attache au clou la ficelle - longue, longue, longue,
Et, au bout, le hareng saur - sec, sec, sec.

Il redescend de l'échelle - haute, haute, haute,
L'emporte avec le marteau - lourd, lourd, lourd,
Et puis, il s'en va ailleurs - loin, loin, loin.

Et, depuis, le hareng saur - sec, sec, sec,
Au bout de cette ficelle - longue, longue, longue,
Très lentement se balance - toujours, toujours, toujours.

J'ai composé cette histoire - simple, simple, simple,
Pour mettre en fureur les gens - graves, graves, graves,
Et amuser les enfants - petits, petits, petits.

catthefroggie profile picture catthefroggie3 weeks ago
Soleils Couchants (Paul Verlaine)

Une aube affaiblie

Verse par les champs

La mélancolie

Des soleils couchants.

La mélancolie

Berce de doux chants

Mon cœur qui s'oublie

Aux soleils couchants.

Et d'étranges rêves,

Comme des soleils

Couchants sur les grèves,

Fantômes vermeils,

Défilent sans trêves,

Défilent, pareils

A des grands soleils

Couchants sur les grèves
Rua profile picture Rua3 weeks ago
Bonjour, Il faut que je trouve des poèmes (en) français que mes élèves, qui ont douze ans, apprendront par cœur. Quels sont vos poètes et poèmes favoris ?